mercredi 18 mai 2016

Same player, play again

Bon bon bon… j’ai longtemps hésité avant de publier un billet sur ce sujet. Mais voilà, faut que je te dise : je dois maigrir. Mon surpoids, à défaut de l’aimer, j’avais appris à plutôt bien cohabiter avec lui. Sauf qu’avec son copain le stress, mon corps commence à donner des signes de fatigue.


Maux de dos (sciatique qui pique, nerf costal qui coince), maux de ventre (coucou le foie fragile), insomnies ou nuits agitées (pas d’esprit mal placé ici !)… Bref, mon corps m’envoie des signaux de fumée pour que je prenne soin de lui. Bien sûr, j’ai fait tout un tas d’examens, à priori, tout est OK (l’hypocondriaque au fond de moi garde le doute, mais c’est un autre sujet !). « Faut maigrir ma petite dame ! » voilà les réponses auxquelles je me heurtais (sans écoute, ni quoi que ce soit, évidemment). 



C’est cela oui, vous êtes bien mignons, mais j’ai à près toujours été plus rondelette que la moyenne… Ce n’est pas maintenant que j’ai commencé à me faire à l’idée que je vais changer non ?

Ben si. Ma doc’ habituelle au vu des résultats d’examens normaux et des réponses très expéditives des spécialistes (cf : « faut maigrir ma p’tite dame » - « vous êtes bien trop grosse » - « maigrissez, on verra après ») m’a GENTIMENT suggéré l’idée d’aller voire une diététicienne. Gentiment en majuscules, parce que c’est peut-être la seule qui a su prendre des gants pour ne pas me froisser et qui a pris la peine d’étayer son point de vue.

Alors, je l’ai écoutée. J’ai mis tous mes a priori (et il y en avait un sacré tas) au fond de ma poche, et j’y suis allée. J’en ai choisi une avec soin : exit les vendeurs de rêve, exit les mangez des légumes y’a que ça de vrai, exit compléments biscornus/sachets en tous genres. Non, j’en ai choisi une qui avait un site web (oui, c’est idiot, mais vu le temps que je passe derrière un ordi, quelqu’un de complètement déconnecté, ça ne m’allait pas). Une qui était aussi professeure de yoga. Une qui proposait également des consultations de gestion du stress par rapport à la nourriture.

Je ne vais pas te mentir, j’étais morte de trouille rien qu’à l’idée de ce rdv. Ça s’est finalement très bien passé. Je dois quand même perdre 20 à 25kg (ça calme, hein ?), tout en suivant son programme nutritionnel. J’ai aimé qu’elle prenne le temps (2h de rdv tout de même !), qu’elle prenne la peine d’écouter, pour de vrai.

Au final : un joli programme à suivre (youpiiii les légumes ! youpiiii les fruits !). Ahem. Donc, un programme à suivre, pas des plus fun certes, mais nécessaire, raisonnable et équilibré (et c’est déjà pas mal !). Mon homme qui me suit (oui, c’est un amour, et je le garde pour moi !). Un suivi mensuel, avec la gestion du stress, donc. Et peut-être, une chronique ici, histoire de te confier mon manque aigu de chocolat ou bien te dire que finalement, je survis plutôt bien :)



Et toi, tu te lances dans une perte de poids ? Tu es déjà passé(e) par là ?  

PS : Oui, aujourd’hui c’est un billet avec des gifs, parce que ça me fait bien marrer, je l’avoue ! Allez, toi aussi ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot ?