mercredi 18 mai 2016

Same player, play again

Bon bon bon… j’ai longtemps hésité avant de publier un billet sur ce sujet. Mais voilà, faut que je te dise : je dois maigrir. Mon surpoids, à défaut de l’aimer, j’avais appris à plutôt bien cohabiter avec lui. Sauf qu’avec son copain le stress, mon corps commence à donner des signes de fatigue.


Maux de dos (sciatique qui pique, nerf costal qui coince), maux de ventre (coucou le foie fragile), insomnies ou nuits agitées (pas d’esprit mal placé ici !)… Bref, mon corps m’envoie des signaux de fumée pour que je prenne soin de lui. Bien sûr, j’ai fait tout un tas d’examens, à priori, tout est OK (l’hypocondriaque au fond de moi garde le doute, mais c’est un autre sujet !). « Faut maigrir ma petite dame ! » voilà les réponses auxquelles je me heurtais (sans écoute, ni quoi que ce soit, évidemment). 



C’est cela oui, vous êtes bien mignons, mais j’ai à près toujours été plus rondelette que la moyenne… Ce n’est pas maintenant que j’ai commencé à me faire à l’idée que je vais changer non ?

Ben si. Ma doc’ habituelle au vu des résultats d’examens normaux et des réponses très expéditives des spécialistes (cf : « faut maigrir ma p’tite dame » - « vous êtes bien trop grosse » - « maigrissez, on verra après ») m’a GENTIMENT suggéré l’idée d’aller voire une diététicienne. Gentiment en majuscules, parce que c’est peut-être la seule qui a su prendre des gants pour ne pas me froisser et qui a pris la peine d’étayer son point de vue.

Alors, je l’ai écoutée. J’ai mis tous mes a priori (et il y en avait un sacré tas) au fond de ma poche, et j’y suis allée. J’en ai choisi une avec soin : exit les vendeurs de rêve, exit les mangez des légumes y’a que ça de vrai, exit compléments biscornus/sachets en tous genres. Non, j’en ai choisi une qui avait un site web (oui, c’est idiot, mais vu le temps que je passe derrière un ordi, quelqu’un de complètement déconnecté, ça ne m’allait pas). Une qui était aussi professeure de yoga. Une qui proposait également des consultations de gestion du stress par rapport à la nourriture.

Je ne vais pas te mentir, j’étais morte de trouille rien qu’à l’idée de ce rdv. Ça s’est finalement très bien passé. Je dois quand même perdre 20 à 25kg (ça calme, hein ?), tout en suivant son programme nutritionnel. J’ai aimé qu’elle prenne le temps (2h de rdv tout de même !), qu’elle prenne la peine d’écouter, pour de vrai.

Au final : un joli programme à suivre (youpiiii les légumes ! youpiiii les fruits !). Ahem. Donc, un programme à suivre, pas des plus fun certes, mais nécessaire, raisonnable et équilibré (et c’est déjà pas mal !). Mon homme qui me suit (oui, c’est un amour, et je le garde pour moi !). Un suivi mensuel, avec la gestion du stress, donc. Et peut-être, une chronique ici, histoire de te confier mon manque aigu de chocolat ou bien te dire que finalement, je survis plutôt bien :)



Et toi, tu te lances dans une perte de poids ? Tu es déjà passé(e) par là ?  

PS : Oui, aujourd’hui c’est un billet avec des gifs, parce que ça me fait bien marrer, je l’avoue ! Allez, toi aussi ? 

vendredi 13 mai 2016

Lectures du mois d'avril #2

Et me revoilà avec le petit résumé de mes lectures de mars :) Un mois où j'ai pas mal pris le temps de lire, ça fait du bien (et ça endort beaucoup mieux que Candy Cruche). Encore une fois, c'est assez varié, je te laisse juger par toi même : 

Ta deuxième vie commence lorsque tu comprends que tu n'en as qu'une - Raphaëlle Giordano


<a rel="nofollow" href="http://www.amazon.fr/gp/product/2212561164/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2212561164&linkCode=as2&tag=hanna08a-21">Ta Deuxieme Vie Commence Quand Tu Comprends Que Tu N en As Qu'une</a><img src="http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=hanna08a-21&l=as2&o=8&a=2212561164" width="1" height="1" border="0" alt="" style="border:none !important; margin:0px !important;" />


Note : 4/5

Un livre qui se lit tout seul. Une bouffée d'oxygène, une ode à la positive attitude ! On suit le personnage principal à travers son changement de vie, d'ailleurs ce pourrait tout aussi bien être nous. Nous aussi, on aimerait bien avoir le coup de pouce d'un "routinologue". Bon car contre, c'est tellement optimiste qu'on se demande si cela peut être réaliste !



<a rel="nofollow" href="http://www.amazon.fr/gp/product/2266250906/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2266250906&linkCode=as2&tag=hanna08a-21">Partir</a><img src="http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=hanna08a-21&l=as2&o=8&a=2266250906" width="1" height="1" border="0" alt="" style="border:none !important; margin:0px !important;" />


Note 3/5

Une intrigue prenante. Un personnage principal attachant, on se demande bien pourquoi elle part comme ça, pourquoi elle s'inflige tout cela. Quelques longueurs mais j'ai aimé essayé de comprendre le pourquoi du comment, les rebondissements de la fin, même si celle-ci est partie un peu en cacahuète je trouve.



<a rel="nofollow" href="http://www.amazon.fr/gp/product/207066256X/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=207066256X&linkCode=as2&tag=hanna08a-21">La face cachée de Margo</a><img src="http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=hanna08a-21&l=as2&o=8&a=207066256X" width="1" height="1" border="0" alt="" style="border:none !important; margin:0px !important;" />


Note 2/5

Un roman initiatique pour adolescents. Je m'attendais vraiment à autre chose, à une personnalité, à une vrai découverte. Et puis non. (OK, j'aurais dû mieux me renseigner !) La Margo, je l'ai trouvée agaçante. J'ai un peu du pitié de Quentin, mais bon, il le cherche bien aussi. Je n'irais pas jusqu'à dire que je me suis ennuyée, ils sont mignons ces mômes, mais pour reprendre une de mes expressions favorites : "Ça casse pas trois pattes à un canard !".



<a rel="nofollow" href="http://www.amazon.fr/gp/product/2848996129/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2848996129&linkCode=as2&tag=hanna08a-21">Comment se débarrasser de l'anxiete et de la dépression</a><img src="http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=hanna08a-21&l=as2&o=8&a=2848996129" width="1" height="1" border="0" alt="" style="border:none !important; margin:0px !important;" />


Note 3/5

Youhou le bouquin qui met de l'ambiance ! Bon plus sérieusement, il est surtout très instructif que les mécanismes du corps et de l'esprit qui mènent à ces troubles. Instructif également sur la manière dont les traitements médicamenteux agissent. Seul bémol : les solutions sont un peu pauvres, je trouve : ni très nombreuses, ni très détaillées. C'est vraiment ce qui m'a manqué car sans cela le ton est bon, on ne tombe pas dans le pathos à outrance. 



<a rel="nofollow" href="http://www.amazon.fr/gp/product/2714459633/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2714459633&linkCode=as2&tag=hanna08a-21">De force</a><img src="http://ir-fr.amazon-adsystem.com/e/ir?t=hanna08a-21&l=as2&o=8&a=2714459633" width="1" height="1" border="0" alt="" style="border:none !important; margin:0px !important;" />

Note : 4/5 

Un très bon thriller, facile à lire. Un scénario palpitant. De nombreux rebondissements, on soupçonne à peu près tous les personnages. On se méfie de tout, à la quête d'indices. Je n'ai pas vu la fin arriver, tout du moins pas comme ça. Une belle surprise donc !

Et toi, tu as lu dernièrement ? Tu me conseillerais quoi ?






mercredi 11 mai 2016

Chaque chose en son temps

Il faut que je t’avoue un truc : en parallèle de ce blog, j’ai eu une idée. Une idée super, (forcément, c’est la mienne !) qui aiderait beaucoup de personnes, je pense. Pour être plus précise, toutes les femmes bien en formes, qui ont une vision peu glorieuse d’elles-mêmes. A tel point que certaines n’envisagent même pas de faire bronzette en maillot sur la plage… D’autres ne font plus les magasins, d’autres encore n’osent pas aller chercher leur enfant à l’école pour ne pas lui faire honte (!!).

Moi-même, je suis bien loin de rentrer dans un 38, j’en ai d’ailleurs parlé ici et . J’ai connu certaines de ces situations (cela ne fait qu’un an que j’ose mettre …un short ! Dans des endroits où y’a du monde en plus, truc de dingue !). Ces situations sont douloureuses. On ferait n’importe quoi pour être transparente, ne pas subir les remarques, les regards des autres. Aujourd’hui, j’ai réussi à dépasser cela (en bonne partie du moins !) et je rêverais d’aider celles qui le souhaitent à franchir le cap. Pour cela, avant de me lancer à corps perdu dans ce projet, j’avais créé un petit sondage, afin de cibler au mieux les besoins de ces femmes.

Faisant partie d’un groupe Facebook où justement, les femmes rondes sont les uniques membres, j’ai mis ma timidité de côté (clap clap clap!), et j’ai contacté l’admin pour obtenir l’autorisation de diffuser mon questionnaire. Même qu’elle a accepté et que j’en ai fait une danse de la joie !

C’est ainsi que le weekend dernier, j’ai posté sur ce groupe le lien vers mon sondage. L’accueil ne fut pas chaleureux, comme je m’y attendais. Pas que je me voie comme la sauveuse de l’humanité, mais bon, un peu de retours positifs n’auraient pas été de refus. Au final, le sujet s’est littéralement fait troller par une membre, invectivant les autres, descendant en flèche mon projet. Sur 1000 membres de ce groupe, 12 réponses à mon questionnaire, contre plus de 100 commentaires alimentant le débat. Imagine mon dépit.

Passée la déception de ce flop, ce qu’il me reste, c’est de la compassion. Car finalement, la personne qui a pourri mon post doit être bien malheureuse. Ne doit pas avoir foi en l’humanité pour dire de telles méchancetés, être si agressive.

Et puis j’aurais appris aussi qu’il faut être la plus précise possible dans les questions posées, ne pas s’attendre à ce que tout le monde soit bienveillant, même lorsque la cause est louable. Je vais même oser dire que je suis fière de moi : je crois toujours en ce projet, je pense juste qu’il lui faut plus de maturation. Je suis fière également de ne pas avoir détesté celle qui a fait capoter mon sondage, mais au contraire, de compatir à son malheur. Ça, c’est le fruit de beaucoup de lectures, d’exercices.

Car mon tempérament naturel aurait très certainement surenchéri. Ou alors je me serais laissée abattre en mettant mon projet à la poubelle. Hé bien non, je suis convaincue qu’il verra le jour !

(Na !).

Rien que pour cela, je suis pleine de gratitude. Et toi, ça t’arrive ce genre de situation ? Tu pourris la personne ou tu compatis ?

mercredi 4 mai 2016

Tadaaaaa !

Et voilà, truc de dingue, je sors enfin de ma tanière : je suis sur Facebook ! Youhoooou ! Bon tu remarqueras, je m'y sens un peu seule, alors n'hésite pas à liker ma page, je vais m'atteler à la rendre aussi vivante que possible :)

Au passage, j'ai également créé un profil, tu me trouveras sous le nom d' Hannah Misc (ouuuh, que c'est étonnant !).

Bref, à très vite !