lundi 26 octobre 2015

Les gros mots

Aujourd’hui, bien que cela fasse un moment que je n’ai pas publié, je vais te parler d’un sujet qui me tient à cœur : l’image de soi.

Pour le mois d’octobre, Sandra du blog Habitudes Santé en a fait son thème, et à mon tour, j’aimerais apporter ma pierre à l’édifice en te parlant plus spécifiquement d’un gros mot que voilà : l’obésité.

A la base, c’est un simple terme médical, qui te place dans une certaine catégorie de gens dont l’IMC (Indice de Masse Corporelle, soit le rapport entre la taille et le poids d’un individu) dépasse les 25kg au m². On parle même d’obésité morbide lorsqu’on atteint les 40kg/m². Classe non ?

Petite révélation : je fais partie des gens obèses. Oui oui. Ça ne  se voit pas tellement, même si j’ai évidemment des formes (très) rebondies, les gens sont généralement surpris de savoir que je suis obèse, médecins y compris. C’est là que le bât blesse.

Par abus de langage, on entend souvent par là une personne qui a du mal à se déplacer du fait de sa corpulence, qui passerait sa vie à se goinfrer de cochonneries. Tant qu’on y est, quelqu’un qui ne bouge jamais, voire qui se terre chez lui, n’ayant pas de vie sociale. Quelqu’un de moche, reclus, que si on pouvait ne pas en avoir trop sous les yeux, ce ne serait pas plus mal.

J’exagère peut-être un peu. Mais combien de fois lors de mes lamentations (Aaaan je suis pas belle, je suis trop grosse) on m’a répondu « oui, mais au moins tu n’es pas obèse ». Ha ha. Je te passe le regard condescendant du médecin quand tu annonces ton poids « ah oui, quand même, vous savez que là, vous êtes obèse ?». LA limite à ne pas franchir. La disgrâce absolue.

Le gros mot est lâché, avec tous les vilains clichés que je viens de citer. Certes, ce ne sont que des clichés,  bien évidement faux dans la plupart des cas. Mais une fois qu’on nous a collé cette étiquette, difficile d’avoir une bonne estime de soi. On arrive à se persuader qu’effectivement, on est bons à rien puisque nous avons échoué avec notre corps. On est devenu quelque chose de difforme, qu’il faut camoufler et/ou faire maigrir à tout prix.

C’est ce que j’ai essayé de faire. Camoufler. Toute ma jeunesse. Je n’étais pas obèse pourtant à l’époque, « seulement » en surpoids. Mais la dureté des cours d’école m’a persuadée que j’étais énorme, et on me consolait avec « ne t’en fais pas, tu es intelligente ». (Je comprenais donc : « effectivement, tu es grosse, donc moche, alors compense avec l’intelligence »). Et puis, j’ai petit à petit essayé de maigrir, jusqu’au jour où suite à de (trop) nombreux régimes, je suis devenue réellement obèse. J’ai très mal vécu le fait de rentrer dans cette catégorie d’IMC. Parce que je m’étais toujours dit qu’au moins, je n’en étais pas là.

Maintenant que j’y suis… C’est dur. J’espère même au fond de moi que cela changera un jour. Mais pour une fois, je n’ai plus envie de me battre –contre moi-même - pour ne plus être obèse. Je veux surtout me battre pour m’accepter pleinement, m’accepter telle que je suis, m’aimer ainsi, quel que soit mon IMC.

M’affranchir du regard que l’on porte sur moi, car je suis convaincue qu’ils voient avant tout ce que moi je vois. Si j’arrive à me trouver jolie, mon attitude, mon comportement et le reste feront qu’effectivement, je serai jolie. Un peu comme certains top model « curvy » que je trouve tout simplement magnifiques car elles sont rayonnantes de confiance en elles.

Je terminerai ce long pavé en te disant que si toi, tu n’as pas de problème de poids, profites en et aime toi tel(le) que tu es ! Que si au contraire, tu es trop gros(se), trop maigre : aime toi aussi ! Ne laissons pas des mots peser sur nous, et ajouter à la difficulté d’avoir un certain poids, avec l’impact que cela peut avoir sur notre santé, notre apparence, notre habillement, notre vie en général.  Assumons notre beauté, aussi peu conventionnelle soit elle ! :)

Pour retrouver d'autre témoignages concernant l'image corporelle, rendez vous chez Sandra, et repérez bien le petit logo ci-dessus, et voici les liens des autres témoignages, n'hésitez pas à aller y faire un tour !


  • Chou du blog Simple Comme Chou et son article : Ce jour où j’ai cessé d’être « moi »… 
  • Magali du blog Sortir de la Boulimie et sa vidéo Les stars n’ont pas un corps parfait !
  • Sandie du blog Manger-intuitivement et son article Bien Dans Sa Tête, Bien Dans Sa Peau
  • Sandra Fernandes-Machado du blog Habitudes Santé et son article 5 mythes autour de l’image corporelle et du poids.